AUX FELINS HEUREUX

Forum de l'association AUX FÉLINS HEUREUX RNA :W212006958
 
AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur notre forum AUX FÉLINS HEUREUX, n'hésitez pas à vous inscrire pour avoir accès à la totalité du forum , de nombreuses rubriques sont à votre disposition , aucune présentation n'est obligatoire . Je vous souhaite un agréable moment sur notre forum .

Partagez | .
 

  Calculs urinaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghislaine
Admin
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 30/04/2013
Localisation : côte d'or

MessageSujet: Calculs urinaires   Lun 13 Mai 2013 - 7:22

Les calculs urinaires du chat

Les calculs urinaires (aussi appelés urolithiases) sont des petits cristaux qui se forment dans l'urine. Ils peuvent provoquer une obstruction de l'urètre s'ils restent bloqués dans celui-ci. Cela constitue une pathologie assez fréquente chez les chats adultes.

Les chats les plus touchés sont surtout des chats mâles castrés, ayant un mode de vie sédentaire et présentant de l'embonpoint. Les chats stérilisés vivant en appartement sont donc les animaux les plus concernés par ces problèmes de calculs urinaires.


Les diverses catégories calculs urinaires :

· Les calculs de struvite (ou calculs phospho-ammoniaco-magnésiens) : ce sont les calculs les plus fréquemment rencontrés chez les chats atteints de lithiases urinaires. Ces calculs apparaissent lorsque l'urine est trop basique, très concentrée (c'est-à-dire dont la densité urinaire est très élevée) et saturée en ions ammonium, magnésium et phosphate. Les femelles sont plus atteintes que les mâles.
Ainsi, les chats qui boivent peu ou qui sont nourris avec des aliments riches en magnésium et en phosphore (ce qui est souvent le cas des aliments dits standards ou bas de gamme) ont plus de risques d'avoir des calculs urinaires.

· Les calculs d'oxalate de calcium : ils sont moins fréquents. Leur formation dépend de nombreux facteurs : un excès de calcium dans l'urine, des problèmes génétiques, familiaux ou individuels, une urine trop concentrée avec une saturation de l'urine en minéraux, une urine acide (ce qui est généralement le cas de tous les carnivores)… Les mâles sont plus atteints que les femelles et les chats Persans sont plus touchés par rapport aux autres races de chats.

· Les autres catégories de calculs : elles sont beaucoup plus rares. Il s'agit des calculs d'urate, de cystine, de phosphate de calcium…


Les symptômes :

Un chat peut abriter des calculs urinaires dans sa vessie sans symptômes. Les symptômes apparaissent lorsque les calculs, initialement présents dans la vessie, se déplacent et passent dans l'urètre. Si les calculs ont une taille trop importante, il peut alors y avoir une obstruction de l'urètre.
Le chat présente alors des troubles urinaires.

· Tout d'abord, l'animal présente des difficultés à uriner : il se met souvent en position pour uriner mais il n'y a pas d'urines émises. Quelquefois le chat arrive à uriner quelques gouttes mais difficilement. L'animal a alors souvent très mal et miaule lorsqu'il tente d'uriner. Parfois, une infection urinaire se développe secondairement mais c'est assez rare chez le chat. On observe enfin souvent du sang dans les urines.
· Comme le chat n'arrive plus à uriner normalement, l'urine s'accumule dans la vessie. On parle alors de « globe vésical », c'est-à-dire que lorsque le vétérinaire palpe l'abdomen du chat, il sent une vessie très dilatée (de la taille d'un gros pamplemousse, par exemple).
· L'urée n'étant plus éliminée, cela provoque rapidement des répercussions sur l'état général de l'animal. En effet, si le chat reste « bouché » pendant plus de 24 heures, il devient très abattu et anorexique. Parfois, des vomissements sont aussi présents. Si rien n'est fait, l'animal peut sombrer dans un coma ou mourir.

Donc, lorsqu'un chat présente une obstruction urétrale, due ou non à des calculs urinaires, il s'agit d'une situation d'urgence et il faut rapidement emmener l'animal chez le vétérinaire.

On parle de syndrome urologique félin (aussi appelé « maladies du bas appareil urinaire du chat ») pour tous les chats qui ont des difficultés à uriner, qui présentent une obstruction de l'urètre ou qui présentent des cystites chroniques. Les calculs sont parfois en cause, mais pas toujours. En effet, ce syndrome peut être dû à des bouchons muqueux ou à du « sable » (poussière de cristaux) présents dans l'urine, à une infection du tractus urinaire, à des spasmes ou des strictions de l'urètre…


Le diagnostic :

Il est assez facile à réaliser. En effet, l'obstruction urétrale est presque certaine chez un chat qui a du mal à uriner et qui présente un globe vésical à la palpation.
Pour savoir si l'obstruction est due à des calculs urinaires, une simple analyse urinaire suffit. En effet, un examen cyto-bactériologique des urines révèle la présence de cristaux s'il y en a et précise la nature de ceux-ci. Cet examen permet aussi de mettre en évidence une éventuelle infection urinaire concomitante.
Enfin, certains calculs sont visibles à l'échographie ou à la radiographie.


Le traitement :

Le traitement d'urgence consiste à « déboucher » le chat, c'est-à-dire à enlever le calcul qui bloque l'urètre. Pour cela, le vétérinaire anesthésie le chat et réalise un sondage urinaire. Il laisse ensuite la sonde urinaire en place pendant quelques jours afin de vidanger la vessie et de la rincer pour évacuer tous les calculs de petite taille présents dans la vessie.
Souvent, le chat est aussi perfusé afin de relancer la production d'urine et de lutter contre les désordres hydro-électrolytiques et l'insuffisance rénale aiguë dus à l'obstruction.

Un traitement médical est aussi mis en place. Des acidifiants urinaires peuvent être donné (en cas de calculs de struvite) ainsi que des antibiotiques en cas d'infection urinaire et des spasmolytiques urinaires luttant contre les spasmes urétraux douloureux.

Enfin, si les calculs en cause sont des calculs de struvite, des mesures diététiques sont prises afin de dissoudre ceux-ci. En effet, il faut alors donner au chat un aliment de prescription spécial pendant un à deux mois pour que tous les calculs restant dans la vessie soient dissous. En revanche, il n'est pas possible de dissoudre les cristaux d'oxalate de calcium et une intervention chirurgicale (cystotomie) est parfois nécessaire pour les retirer de la vessie.
En cas de récidives fréquentes des calculs et de l'obstruction, une intervention chirurgicale devient nécessaire quel que soit le type de calculs. Il s'agit d'une urétrostomie qui consiste à éliminer la partie la plus étroite de l'urètre où l'obstruction se situe habituellement. Pour cela, il faut amputer le pénis et ramener la portion la plus profonde de l'urètre vers l'orifice génital, ce qui permet au chat d'uriner par ce trou.
Revenir en haut Aller en bas
http://auxfelinsheureux.forumactif.org
 

Calculs urinaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Engraissement des agneaux pois + orge : calculs urinaires?
» Problème d`infection urinaire.
» mon bouc ne va pas bien ...
» Calculs trigonométriques
» Aide avec calculs charpente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AUX FELINS HEUREUX :: association à but non lucratif :: Tout pour rendre nos chats heureux : :: Santé-